La Foire Internationale de Bordeaux a rouvert ses portes

0

Deux ans sans foire, les visiteurs dès les premières minutes de l’ouverture ont montré et démontré par leur présence que cela avait assez duré et que même si c’est une édition de reprise il y a vraiment matière.

Il est vrai que prendre la décision en février d’ouvrir en mai pour un tel événement, est un véritable exploit et tout le monde a retroussé ses manches que ce soit la mairie, la métropole, le département, la région et surtout le C E B et ses équipes. Il fallait non seulement remettre la machine en marche mais aussi présenter quelque chose de parfaitement attractif et l’Egypte a fourni un magnifique prétexte avec cette fabuleuse exposition sur Toutankhamon qui, au-delà des deux cent mille visiteurs attendus, pourrait en attirer cinq ou six fois plus. Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire et à l’égyptologie en particulier, il est tout à fait extraordinaire d’avoir réussi à mettre en valeur autant de pièces que beaucoup n’auront jamais l’occasion de revoir. Nous avons eu droit à une inauguration très féminine puisque le maire de Bordeaux, les présidents du Conseil général et de la Région étant retenus ailleurs, étaient représentés par des femmes avec le préfet qui est en fonction. Seul le président de la CEB, Philippe Autran qui a succédé à Eric Dulong et le premier conseiller à l’Ambassade d’Egypte étaient les seuls représentants masculins de cette inauguration qui s’est déroulée sur l’Espace Egyptien qui tout au long de ces jours de Foire se produiront des animations tournées vers ce magnifique hôte qu’est l’Egypte et ses trésors.

A ne pas manquer et vous pouvez venir de loin car l’entrée n’est pas très chère.

Après les discours comme d’habitude une déambulation du cortège officiel a eu lieu et a pu découvrir cet espace international qui permet de mettre en valeur ce que les artisans savent le mieux faire et ce que les commerçants savent le mieux vendre pour ce grand pays qu’est l’Egypte. Au cours de ce parcours nous avons pu constater que les exposants de tous poils sont revenus nombreux pour cette édition de la reprise qui est une véritable bouffée d’oxygène pour Bordeaux, la Gironde et même l’Aquitaine non seulement par l’agriculture mais aussi par son alimentation. La balade a débouché sur la plus grande ferme d’Aquitaine où les responsables du Salon de l’Agriculture d’Aquitaine attendaient le cortège officiel qui a été reçu par Dominique Graciet et son équipe, Salon qui a également connu une forte affluence depuis son ouverture. Madame la préfète, Fabienne Buccio n’avait pas oublié lors des discours officiels de rappeler l’importance de ce Salon qui est le deuxième Salon de l’Agriculture de France et celui de la plus grande région agricole de France ou il s’agit de mettre en valeur l’élevage d’Aquitaine qu’il s’agisse de bovins, de chevaux, d’ovins ou encore de produits d’élevage de la ferme. De l’élevage à l’assiette, il n’y a pas une grande distance dans cette région où de nombreux produits sont typiques de la production et ils sont nombreux et il y en a pour tous les goûts que nous allons pouvoir découvrir tout au long de ces jours qui restent à cette foire qui réinvente les rives du Lac avec quelques présentations très spécifiques très intéressantes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here