Les vols de câbles sur les poteaux électriques en augmentation autour de Bordeaux

0

Devant leurs juges, les prévenus, des Bulgares en situation précaire qui vivent dans des squats ou dans des caravanes sur des terrains vagues, reconnaissent un minimum. L’un d’eux s’écrie. « On a tiré sur quelques poteaux, mais on a surtout ramassé des câbles déjà au sol », dit-il.  » Le dossier ne prouve pas le contraire, insiste en défense Me Nathalie Noël. Cela fait vingt ans que ces vols de cuivre existent et vingt ans que les communes ne font rien pour s’en protéger.

Jusqu’à 87 000 euros de dégâts

Par courrier, la commune de Mérignac s’est constituée partie civile et réclame 9 500 euros.  » Il est dommage qu’aucun représentant ne soit présent, regrette le procureur Olivier Etienne. Depuis plusieurs mois, la ville est victime de nombreux vols de ce type. Les boîtiers sont arrachés, les câbles tirés, les dégâts conséquents et le coût des réparations important. » « Les poteaux visés sont souvent situés dans des zones accidentogènes, sur des ronds-points, poursuit le magistrat. Récemment, Le Taillan, Bruges, Villenave-d’Ornon et même Mérignac pour la troisième fois ont été touchés. Les dégâts s’élèvent à 87 000 euros.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here